Merci à mes consœurs, confrères de respecter notre vie et nos voisins. Merci de ne pas camper devant notre domicile. Merci de le comprendre.— Valerie Trierweiler (@valtrier) May 8, 2012